bandeau 1 Verd

Verdon

« Rien n’est plus romantique que le mélange de ces rochers
et de ces abîmes, de ces eaux vertes et de ces ombres pourpres,
de ce ciel semblable à la mer homérique… »

Jean Giono

Pour le géologue MARTEL, le Verdon est « le plus américain de tous les canyons du Vieux Monde ». Sa naissance il la doit à la crise messinienne qui assécha la Méditerranée.

L’abondante végétation, la profondeur de la saignée dans le plateau calcaire, la hauteur des parois surprennent et engendrent un sentiment d’effroi, quand, au fond des gorges, les pieds dans l’eau, toute la roche toise le randonneur.

La faune et la flore, descendues des Alpes, ont suivi ce couloir humide et frais à travers la Haute Provence, un couloir qui reflète bien l’étonnante diversité entre le Var, azuréen, et le Haut-Verdon, alpin.

Plus de photos

Laisser un commentaire