Rando Var

Randonnées Var Provence Alpes

Accueil > Forum > Libre expression

Libre expression

vendredi 20 octobre 2017

Messages

  • Bonjour,

    Vous allez être déçus, ou pas.

    Je suis abonnée à votre lettre d’information mais je n’ai jamais fait une randonnée partant de vos textes.

    En revanche, j’ai fait toutes mes marches libres en résonance avec vos textes.

    Où que j’aies habité - d’abord le Var qui m’a fait vous connaître, ensuite le Jura, aujourd’hui le Kosovo -, j’ai choisi, vraiment choisi de rester abonnée à votre lettre. Même après le très grand nettoyage des abonnements réalisé il y a peu, il n’en est restée que 5, dont la vôtre - tellement utile car elle ne m’était plus qu’utile à l’essentiel : la poésie.

    Ouvrir l’une de vos lettres, c’était vibrer avec intelligence, développer son regard, être au monde, simplement.

    Je n’ai malheureusement pas stocké certains de vos textes ou - peut-être un ou deux, perdus quelque part dans ma machine.

    J’imagine toutefois que si vous réalisiez un appel à vos lecteurs, vous pourriez récupérer grand nombre d’articles qu’ils auraient eux-mêmes copiés, imprimés, conservés d’un façon ou d’une autre.

    Vos textes sont rares et précieux - ils ont la qualité de l’évanescence mais ils réverbèrent d’une telle façon que nous chutons tout de même : nous voulons en garder la trace en la figeant, en la conservant.

    A votre disposition,
    Vous remerciant pour ces années,
    Cordialement, respectueusement,

    Géraldine B.

  • L’arrêt de RandoVar ? Horreur et catacombes !
    Plutôt que tout se perde, je peux envisager de stocker vos archives dans une section d’un de mes sites. Après tout, ce ne sont que quelques (!) textes. Avec quelques belles photos aussi, il est vrai. Ça ne doit pas prendre tant de place que cela. Et ce serait tout à fait dans l’esprit de nos associations et de leurs actions de sauvegarde du patrimoine local. Un peu comme les gens du village qui viennent nous confier leurs vieux papiers et l’album photo de la grand-mère. Pensez-y avant de tout jeter aux orties. Nous en serions fort honorés. Et, je le répète, nous ne recherchons ni la gloire ni la fortune.
    Amicalement
    Katryne

  • Merci pour ces bons moments d’évasion quel dommage que ça s’arrête j’adorais votre prose et votre attachement à notre sud que j’aime .
    Amicalement....

    Patch

  • Je reçois votre lettre toujours passionnante depuis bien longtemps et je tiens à vous remercier pour votre démarche et pour votre pédagogie .
    Moi-même étant finissant pour les grandes randonnées , je comprends que malheureusement la continuation n’est pas assurée en cette période où beaucoup sont prêts à vendre tout et n’importe quoi , mais où l’intérêt général est battu en brèche .
    MERCI POUR TOUTES VOS LETTRES .
    Salutations Amicales .

  • Je remercie toutes celles et ceux qui nous ont témoigné leur consternation après le crash de notre serveur. Si leurs témoignages n’ont plus été mis en ligne, ils nous ont tout autant fait chaud au cœur.
    Mais s’il en est une, que je doive remercier, c’est sans hésitation Katryne du Revest.
    Sans elle je n’aurais pas poursuivi Rando Var, je serais passé à autre chose, à un autre vagabondage, peut être me serais je mis à écrire mes voyages en mer, peut être...

    Mais il n’en a pas été ainsi, elle m’a volé dans les plumes et ressorti une foule de textes qu’elle avait archivés parce qu’elle les avait appréciés, qu’ils détenaient des informations utiles quand on a pour passion d’être passeur de relais, et que l’on tient un blog.

    Elle m’a remis les "clefs". A charge pour moi d’aller fouiller dans ses archives, d’aller découvrir ses centres d’intérêts... qui étaient aussi les miens !

    Aussi, s’il y en a une qu’à Rando Var nous devons remercier, c’est bien Katryn. Elle habite le Revest, et nous ne la connaissons pas...

    Un grand merci Katryn