Rando Var

Randonnées Var Provence Alpes

Accueil > RAu-delà > 4- Bouches du Rhône > Printemps dans les calanques

Printemps dans les calanques

lundi 9 avril 2018

Voir la carte

" Il a plu, cette nuit.
Le chemin a l’odeur de l’herbe mouillée.

Iris sauvages surgis parmi les brachypodes rameux
Étendard dressé dans le bleu déversé
Narcisses, trompettes rayonnantes à l’assaut des falaises

" Puis, à nouveau, la main de la chaleur
Sur notre épaule, comme
Pour nous dire que le temps ne va rien nous prendre.

Genévrier cade aux fruits bruns fondant en bouche après macération dans le chou
Eclat de rouge insolite dans ces champ bleus et verts de caillasses
Capitule, l’insolence du groupe

" Mais là
Où le champ vient buter sur l’amandier,
Vois, un fauve a bondi
D’hier à aujourd’hui à travers les feuilles.

Au pied des falaises un jardin secret de giroflées
Muscaris, entre ses doigts coule le sang de la vigne
Ciste, dénommé blanc pour la pilosité blanchâtre qui couvre ses feuillages

" Et nous nous arrêtons, c’est hors du monde.

L’arbuste est nu en hiver, mais aux premiers beaux jours il explose…
Les Pierres Tombées, peut-on rêver plus beau paradis si nous étions surpris....
Térébinthe, comme le cade ou le pin, sa sève connut maints usages industriels

" Et je viens près de toi,
J’achève de t’arracher du tronc noirci,
Branche, été foudroyé
De quoi la sève d’hier, divine encore, coule."

Euphorbe, mille entonnoirs scrutateurs
Coronille arbustive, elle voisine dans la garrigue avec la coronille à tige de jonc
Laurier-tin, appelé aussi viorne

La foudre, tiré de "Ce qui fut sans lumière" d’Yves Bonnefoy