Rando Var

Randonnées Var Provence Alpes

Accueil > RAu-delà > 4- Bouches du Rhône > Calanques > Morgiou en novembre

Morgiou en novembre

samedi 18 novembre 2017

Trois kilomètres de virages séparent Mazargues des petits cabanons de la calanque de Morgiou, de son puits, de son boulodrome, de ses bateaux.
Mi-novembre tout semble désert. Un pêcheur nettoie ses lignes à côté de conteneurs chargés de filets pour la pêche au thon, délaissés depuis les arrêtés de protection de l’espèce.

Voir la carte

Au bout du quai, nous empruntons le sentier balisé d’un trait noir. Il conduit au Cap de Morgiou, en passant par le fort des anglais. Il serpente au soleil, désert. A la crête, nous l’abandonnons pour suivre le sentier bleu, avec la mer de part et d’autre, bleu outremer.

Nous traversons les fortifications anglaises, passons au-dessus de la grotte Cosquer, contournons la calanque de la Triperie. Nous allons jusqu’au bout du promontoire, là où les anglais avaient installé leurs batteries.
Au soleil, à l’abri du vent, c’est casse-croute et photos. A l’Est, se découvre la calanque de Sormiou. A l’Ouest, le puissant massif Puget aligne calanque de Sugiton, Candelle, Lèque}}, calanque de l’Oeil de Verre, falaises du Devenson, Pointe de Castel Vieil. Les strates ocres du cap Canaille et du Bec de l’Aigle prolongent cet alignement jusqu’au cap Sicié

Jouant avec la nature des fonds marins, la mer explose sa palette de couleurs, les juxtapose avec celles de la roche et de la végétation. Au pied des falaises, les flots sont noirs comme de l’encre de seiche tandis que les pins semblent avoir accroché des morceaux de lune…

Au port, les eaux plates sont miroir. Elles renvoient l’image des falaises. Chaînes, cordages, coques et reflets se nouent, pins et falaises s’y superposent et s’entremêlent. L’air est doux, le soleil partout. Novembre, le merveilleux novembre chauffe la calanque et ses couleurs.

Portfolio