Rando Var

Randonnées Var Provence Alpes

Accueil > RAu-delà > 4- Bouches du Rhône > Calanques > Leque et Oeil de verre

Leque et Oeil de verre

mardi 14 novembre 2017

De Luminy aux Toits, aux Pierres Tombées, à la Calanque de Sugiton, et retour par Morgiou et les Escampons

Une des plus belles randonnées des calanques, pour la verticalité de ses lignes, la puissance de la Candelle, le vert des pins, le camaïeu des bleus...

Plaisir théâtral dans la stridulation des cigales, la vibration de l’air, et la brume de chaleur remontant de la mer...

Sugiton est une des calanques les plus fréquentées. Son accès facilité à partir de Luminy en est une des causes. Aussi l’ONF protège, reboise. Elle limite le nombre de sentiers et veut réduire la fréquentation en certains lieux.

Dénivellation : 150 m
Durée : 2h 30
Lieu de départ : Luminy
Localisation : Calanques

Rejoindre le campus de Luminy dans les quartiers sud est de Marseille
Stationnement : Utiliser les parkings devant l’Ecole d’Architecture et la faculté des Sciences

Voir la carte

Du parking se diriger plein sud : la piste débute à la barrière et conduit au col de Sugiton. Ne pas descendre dans le vallon de Sugiton mais continuer sur la gauche la piste de niveau qui se dirige dans un premier temps vers l’est. La piste de droite conduit vers l’ouest à la table d’orientation située à la vigie de Sugiton (très belle vue sur Morgiou et Sugiton) ; celle de gauche conduit vers le nord au pied du Mont Puget.

La piste contourne le vallon adjacent à celui de Sugiton, et coupe le GR en provenance de la falaise des Toits qui, par un ex sentier muletier rejoint les corniches supérieures qui conduisent au Pas de la Candelle. Rester sur la piste, franchir la barrière ; vous pouvez à partir de là longer la bordure supérieure des Toits : vue garantie !

Le sentier descend doucement vers la mer, le quitter au niveau des deux virages en épingles à cheveux pour se diriger vers le bord du plateau coiffé de quelques pins : là, vous dominez le vallon de Sugiton, la falaise des Toits et en contournant le plateau vous surplombez la dalle des nudistes et les Pierres Tombées...Camaïeu de bleus.

Le sentier longe la falaise et, au point le plus bas, plonge dans un dièdre qui conduit de terrasses en terrasses au niveau des Pierres Tombées. Le passage ne présente aucun danger ; il requiert simplement quelque attention.

Là, bain obligatoire, tenue facultative !

Traverser la dalle des nudistes - oublier Louis Calaferte : "Je voudrais que tes yeux soient des choses qui me touchent la peau" - passer à terre du Torpilleur et remonter sous les pins : l’ïlot, la calanque, c’est Sugiton. Le sentier la contourne, et retrouve le GR, escalier, blockhaus, échelle puis sentier jusqu’à la calanque de Morgiou.

Morgiou est une ancienne madrague, petit port, mini plage...charme fou.

Ne pas descendre vers la plage mais suivre le sentier balisé en pointillés jaunes : il suit la courbe de niveau puis rejoint la barre des Esclampons.

Plusieurs pieds de térébinthe croissent sur ce versant de la calanque.


Le térébinthe est un pistachier, de la famille donc des lentisques. Sa feuille ressemble à celle du lentisque mais est beaucoup plus imposante. A la floraison le térébinthe présente une hampe florale rouge, visible de loin et atypique.

C’est avec le térébinthe qu’autrefois était extrait la térébenthine.