Rando Var

Randonnées Var Provence Alpes

Accueil > RAu-delà > 4- Bouches du Rhône > Calanques > L’homme mort

L’homme mort

mardi 14 novembre 2017

De Pastré à Marseilleveyre par le col de la Selle et le plan des Cailles

La campagne Pastré est une propriété bourgeoise agrandie par acquisitions au XIX siècle et mise en valeur par l’arrivée des eaux du canal de Provence.

Elle s’étend jusqu’aux premiers contreforts des calanques, dans un vallon en ubac riche d’espèces variées : pins d’Alep, chênes verts, chênes kermes, arbousiers, genêts, bruyères, amélanchiers, lauriers tins, genévriers, sumac, lentisques, térébinthes, fragon, garance, .... Elle offre une porte d’accès ombragée aux calanques, ainsi qu’au plateau de l’Homme Mort.

Ce plateau, zébré de diaclases, est un résidu de la pénéplaine datant du tertiaire qui a été soulevée, cassée, érodée. La nature "dolomitique" et "ruiniforme" est bien marquée avec aiguilles, clochetons, crêtes curieusement déchiquetées...
Le plateau est le siège d’une érosion "karstique" : attention, le plateau présente au moins un aven non signalé.

Dénivellation : 350 m

Durée : 5h 30

Lieu de départ : Pastré

Localisation : Calanques

Rejoindre les quartiers sud de Marseille : Pointe Rouge, Montredon,

Stationnement : En face de l’entrée du Parc de Pastré, le long de la chaussée.

Voir la carte

Voir photos

Traverser le parc, longer la Mairie de l’arrondissement puis le Musée de la Faïence.

Le sentier débute derrière le musée, au fond du vallon qu’il suit jusqu’à hauteur de la paroi puis traverse la barre rocheuse grâce à la présence d’une caverne opportune. Le sentier longe alors le banc rocheux jusqu’à rejoindre le thalweg abandonné. Il conduit au col de la Selle.

Au col, prendre le sentier qui va vers l’est et suit la crête : il conduit au plateau de l’Homme Mort.
Sur le plateau la vue embrasse tout Marseille. Le sol inégal et fendu de nombreuses diaclases rend la marche pénible par endroits. Longer la bordure sud du plateau, en laissant le tracé bleu partir vers l’est : contourner le haut du vallon des Trois Arches et gagner le sud du plateau où la pierre remplace les diaclases.
La vue porte alors sur tout le massif : de l’ile Planier jusqu’à la Candelle, le cap Canaille et le cap Sicié.
Térébinthe, coronille, romarin, chêne kermes, cinéraire, nerprun alaterne colonisent le plateau avec quelques perdraux...
Retrouver le tracé bleu au niveau du cirque supérieure de la Mélette : le sentier s’avance vers la mer entre à l’est le cirque des Walkyries et à l’ouest Malvallon jusqu’à la falaise et son clocheton dit "la Bougie".

Le sentier part vers le sud-Ouest, s’engage dans le haut de Malvallon, se dirige vers la crête et le belvédère de Titou et Ninou. La halte s’impose : en face les îles, au pied, le Podestat, Marseilleveyre et Planier à l’ouest. En contrebas des fourmis transpirent sur le GR, des voiliers tirent des bords entre Jarre et Podestat ; des cargos en route pour Fos longent les iles Riou. Quelques buses poussées par le mistral planent de l’Escu à Sormiou pour disparaitre happées par le soleil.

Du belvédère suivre le tracé bleu : revenir dans Malvallon et descendre le thalweg sur quelques dizaine de mètres pour rejoindre sur la gauche le collet qui indente la crête des Têtes de Malvallon. Suivre alors le pierrier jusqu’à la calanque du Podestat.

Pour le retour, à partir de la calanque de Marseilleveyre, prendre le sentier qui coupe le Plan des Cailles et ramène au col de la Selle.

Quelques plantes sont protégées par la loi ; leur cueillette est interdite ; l’Herbe à Gouffé par exemple, qui croit dans les pierriers et que le passage des randonneurs arrase.

Mais parmi celles ci l’astragale de Marseille est plus facile à découvrir : vivace, fortement piquante, elle forme des coussins épineux compacts entre les rochers du littoral. Au bout de rameaux ligneux 6 à 12 paires de petites folioles tombent rapidement et laissent la place au rachis épineux. Les fleurs sont blanches groupées par 3-8 sur des grappes pédonculées. La gousse (1 cm) velue émerge du calice. (A oberver en Mai, juin)..